Le Web hier, aujourd’hui, demain

web1.0-omnium-finance-v5
web2.0-omnium-finance
web3.0-omnium-finance

Propriété et responsabilité

La propriété, c’est « le droit de jouir et disposer des choses de la manière la plus absolue » (article 544 du Code Civil). Ëtre responsable, c’est pouvoir et devoir rendre des comptes.

Sur le Web, nous sommes essentiellement des « locataires » : sur les réseaux sociaux, nous sommes seulement responsables des contenus que nous produisons ; nos données ne nous y appartiennent pas. En revanche, nous sommes propriétaire d’un site, d’un blog et de leurs contenus.

Monopole et
régulation

Aujourd’hui, le Web a un chef : Google. C’est son algorithme qui donne les consignes : l’ordre d’affichage, la pertinence d’un contenu, sa valeur positive ou négative, les sanctions, etc.

De nombreux acteurs régulent les supports Web  : des modérateurs, des administrateurs, des propriétaires de marques et de sites, des Community Managers et bien sûr la CNIL et la nouvelle règlementation européenne avec le RGPD (Règlement Général sur la Protection des Données).

Identité et image sur le web

Sur le Web, l’identité se définit par l’ensemble d’informations réelles (nom, prénom, marque, photo d’identité, etc.) que nous saisissons de manière à être identifié en tant qu’individu et dont nous avons la maitrise.

L’image virtuelle, l’e-réputation, c’est la mise en réseau de l’identité réelle avec les intéractions multiples, contrôlées et non-contrôlées du Web social : c’est ce que nous disons et nous faisons sur le Web, seul et avec les autres, passé au crible des algorithmes Google.